De Picasso à Séraphine - Wilhelm Uhde et les primitifs modernes.pdf

De Picasso à Séraphine - Wilhelm Uhde et les primitifs modernes

Musée dart moderne Lille

Collectionneur, marchand, commissaire dexposition et écrivain dart allemand, Wilhelm Uhde figure un peu partout dans lhistoire de lart de la première moitié du XXe siècle : aux côtés de Georges Braque et de Pablo Picasso au moment de la naissance du cubisme, et auprès du Douanier Rousseau et de Séraphine de Senlis, quil contribue à faire connaître presque au même moment. Plus tard, il apparaît comme le grand défenseur des primitifs modernes, peintres autodidactes qui travaillent à la marge de lavant-garde et que lon qualifie aujourdhui de naïfs. Peu avant sa mort, Uhde manifeste aussi son intérêt pour la peinture abstraite en participant au jury du prestigieux Prix Kandinsky. Lexposition présentée au LaM et le catalogue qui laccompagne reconstituent la trajectoire du collectionneur depuis son arrivée à Paris en 1904 jusquà sa mort dans cette même ville en 1947. Entre le cubisme et labstraction, une large part est faite aux cinq maîtres primitifs quil a ardemment défendus entre les deux guerres : Henri Rousseau, André Bauchant, Camille Bombais, Louis Vivin et Séraphine de Senlis, de son vrai nom Séraphine Louis. Aujourdhui oubliés, à lexception notable de Rousseau et de Séraphine, ils étaient au coeur des débats portant sur les notions de réalisme, de primitivisme et de tradition picturale qui ont hanté le XXe siècle.

En 1928, il publie Picasso et la tradition française. En 1934, Uhde obtient de Pierre Loeb, propriétaire de la galerie Pierre, sur la Rive gauche à Paris, la première exposition de Balthus. Séraphine est un film (2008) de Martin Provost sur Séraphine de Senlis dans lequel le rôle de Wilhelm Uhde est tenu par Ulrich Tukur. +

3.87 MB Taille du fichier
9782869611627 ISBN
Libre PRIX
De Picasso à Séraphine - Wilhelm Uhde et les primitifs modernes.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.paroisse-arcueil.fr ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Wilhelm Uhde revit au Lam de Villeneuve d’Ascq ...

avatar
Mattio Müllers

« De Picasso à Séraphine », le LaM jusqu’au bout de ses ... En 1932 enfin, Uhde rassemble ses cinq « Primitifs » modernes en une exposition qui porte le nom de ce regroupement subjectif. Il y a là Bauchant, Bombois, Séraphine, Vivin et Rousseau. Le mot qui les nomme signifie un retour aux sources et un renouveau par la simplification des formes. Les sujets traditionnels passent par le prisme de cette appréhension originelle.

avatar
Noels Schulzen

De Picasso à Séraphine ; Wilhelm Uhde et les primitifs ...

avatar
Jason Leghmann

De picasso à séraphine, wilhelm uhde et les primitifs modernes Wilhelm Uhde et les primitifs modernes (0 avis) Donner votre avis. 192 pages, parution le 20/10/2017 Livre papier. 35,00 € Indisponible Résumé. Collectionneur, marchand et critique d'art, Wilhelm Uhde (1874-1947) a été l'un des premiers amateurs du cubisme, avant de se battre pour la reconnaissance de ceux qu'il nomma les

avatar
Jessica Kolhmann

1 sept. 2014 ... Archives par mot-clé : Wilhelm Uhde ... L'art naïf au musée national d'art moderne (MNAM) grâce à Jean Cassou : “Avec Henri ... Camille Bombois et Séraphine, Louis Vivin est l'un des « cinq maîtres primitifs reconnus ... Photographies · Picasso · scénographie · Sheila Hicks · Tate Modern · Yves Klein. Séraphine Louis (dite Séraphine de Senlis) (Arsy, 1864 ... Alors que son œuvre est célébrée à Paris lors de l'exposition « Les primitifs modernes », elle cesse de peindre et s'éteint ... Uhde Wilhelm, Cinq maîtres primitifs, Paris, P. Daudy, 1949