Lart médiéval du registre - Chancelleries royales et princières.pdf

Lart médiéval du registre - Chancelleries royales et princières

Olivier Guyotjeannin

La pratique de lenregistrement en chancellerie prend un essor décisif, sinon fulgurant, aux temps de la grande mue documentaire qui court de la fin du XIIe au XIVe siècle. Elle signe lémergence dun nouvel art de mémoire gouvernemental, qui fait garder trace écrite des décisions et des ordres et instaure une nouvelle raison archivistique. Conséquemment, et plus prosaïquement, elle capte des torrents de documents qui, dun pays à lautre, par dizaines ou centaines de milliers, bouleversent le paysage des sources et les méthodes dapproche des historiens. Dès les années 1860, les diplomatistes ont entrepris dexplorer cette nouvelle frontière, mettant en garde historiens et éditeurs contre lillusion de lexhaustivité et de loriginalité, voire de lordre et du soin, des enregistrements. Leur propos était tout pragmatique : il visait linventaire des ressources et le catalogue des pièges, et entendait épauler des entreprises dédition aussi florissantes que désordonnées. Les études pourtant restèrent rares et lanalyse comparée, plus rare encore. Or, comme le cartulaire, comme le formulaire, le registre de chancellerie révèle beaucoup sur lui-même. A partir du cas français, ouvert à des expériences extérieures (papauté, Angleterre, Italie, Empire), le volume entend apporter sa contribution à une histoire totale des registres qui enquête sur leurs origines, leurs éventuels modèles et surtout leur évolution, faite de tâtonnements et dinerties autant que dinnovations et dambitions administratives. Mises en perspective par une introduction et deux conclusions, les dix-neuf contributions ici réunies centrent le regard, sans sinterdire quelques échappées, sur les registres des chancelleries royales et princières, dressant une carte des connaissances et des hypothèses, mais encore des vastes friches qui demeurent.

3 Nov 2016 ... Fontes de informação para o estudo de Lisboa Medieval: Breves notas ... L'Art Médiéval du Registre: Chancelleries royales et princièresmore.

5.31 MB Taille du fichier
9782357231429 ISBN
Libre PRIX
Lart médiéval du registre - Chancelleries royales et princières.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.paroisse-arcueil.fr ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

L'art médiéval du registre, Chancelleries royales et ... L'art médiéval du registre. Préparées dans deux journées d'études, les dix-neuf contributions ici réunies entendent proposer pour la première fois une cartographie des formes et des usages du registre dans les chancelleries royale et princières de la France d'un large Moyen Âge, autant que de besoin élargie à ses voisins anglais, italiens, pontificaux et

avatar
Mattio Müllers

Les registres de la chancellerie royale française forment l'un des ensembles documentaires les plus prestigieux des Archives nationales mais leur histoire reste ...

avatar
Noels Schulzen

L'art médiéval du registre (2018) )) Atlas de Diplomatique médiévale / Olivier Guyotjeannin (1993) Permalink. L'Ecole nationale des Chartes (1997) Permalink. L' Ecole nationale des chartes (1997) Permalink. Episcopus et comes / Olivier Guyotjeannin (1987) Permalink. La Guerre, la violence et les gens au Moyen Age (1996) Permalink. Images du pouvoir royal / Ghislain Brunel (2005 Achat paleographie medievale pas cher ou d'occasion | Rakuten

avatar
Jason Leghmann

L'art médiéval du registre - Olivier Guyotjeannin. La pratique de l'enregistrement en chancellerie prend un essor décisif, sinon fulgurant, aux temps de la gran Cahiers de civilisation médiévale 62 (247/3) | Carnets du ...

avatar
Jessica Kolhmann

← Publication – « L’art médiéval du registre. Chancelleries royales et princières », dir. Olivier Guyotjeannin. Séminaire – Les Ymagiers → Publication – Renaud Adam, « Incunabula Namurcensia. Catalogue des incunables conservés à la Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin de l’Université de Namur et à la Bibliothèque du Centre de Documentation et de Recherche